L’investissement dans l’immobilier apparaît sous ses meilleurs jours. Les conditions de marché favorables et l’augmentation générale du pouvoir d’achat incitent les locataires à s’emparer de logements de prestige, proposés pourtant à prix élevé. Une situation qui devrait réjouir les potentiels investisseurs dans l’immobilier locatif car ils peuvent augmenter davantage leurs revenus en optant pour un patrimoine diversifié.

Effectivement, acquérir des parts dans la SCPI peut se révéler d’une utilité incontestable afin de se prémunir des incertitudes et des évolutions sur le marché. Mais l’avantage de ce placement demeure surtout dans le rendement qu’il procure et la flexibilité de ses revenus ainsi qu’une multitude de choix qui peuvent s’offrir aux investisseurs. Un choix cependant, qui mérite d’être entrepris avec soin car cette alternative n’est pas non plus sans risque.

SCPI  : Des critères à observer avant d’investir dans ce placement immobilier indirect

Comme dans tout investissement, il importe de procéder à une étude bien approfondie afin de prévoir une rentabilité réelle. Pour ce faire, souscrire des parts de SCPI propose de faire le point sur certains critères. Ces derniers étant déterminants pour juger l’importance du placement, il faut les étudier avec discernement en se fondant sur les ratios classiques.

Le taux de distribution ou DVM

Autrement appelé le taux de distribution de la SCPI ou DVM, le rendement de la SCPI traduit le rapport entre le dividende et la valeur d’une part. Préalablement fixé par le gestionnaire ou l’entité de gestion, ce ratio est ramené à une certaine valeur qui reste indissociable des autres critères SCPI qui attestent la qualité et la durabilité de l’investissement.

Les provisions pour grosses réparations (PGR) et le Report à Nouveau (RAN)

Les PGR sont un autre critère SCPI à tenir compte pour évaluer la rentabilité d’une SCPI. Les immobiliers modernes qui nécessitent des rénovations énergétiques et induisent par là même des qualifications environnementales et énergétiques notables, sont plus prédisposées à la location et aux préférences des locataires. Quant au RAN, il s’agit d’un indicateur de vigilance qui préconise une réserve de bénéfices en cas d’aléas économiques ou de défaillance dans la gestion immobilière.

Composition et âge du patrimoine immobilier détenu par la SCPI

Investir dans la SCPI revient à se constituer un patrimoine immobilier qui correspond aux besoins spécifiques et aux stratégies d’investissement des contribuables. Les paramètres d’âge comme la composition du patrimoine peuvent ainsi influer sur la rentabilité du placement dans la mesure où ils s’apparentent à des orientations fiscales, géographiques ou sectorielles.