Loi Pinel Bordeaux 33000

Votre appartement locatif en Loi Pinel à Bordeaux

La capitale de la Gironde continue d’attirer les français et étrangers; les investissements dans l’immobilier neuf ne font qu’augmenter. La ville a été réaménagée pour accueillir de nouveaux habitants.

Depuis 15 ans, la population a augmenté de 10 000 habitants par an et espère en compter 100 000 de plus d’ici 2030.

Pour réussir ce pari, Bordeaux a démarré un projet urbain considérable visant à embellir le cadre de vie des bordelais et à accroître sa visibilité économique, culturelle et sociale.


Faut-il investir en loi Pinel Bordeaux ?

Un marché immobilier stable et dynamique.

La ville est en constante transformation depuis ces 10 dernières années. Elle bénéficie ainsi d’un taux de croissance exemplaire et attire de nombreux nouveaux bordelais chaque année. On compte une communauté urbaine bordelaise (la “CUB”) d’environ 725 000 habitants. Ils se divisent équitablement entre maisons et appartements.

Les prix de l’immobilier restent élevés, bien que stables et ils s’inscrivent dans le sillage des prix immobiliers des grandes villes françaises.  La construction de logements sociaux augmente, les investisseurs sont attirés par l’attractivité du marché locatif bordelais. L’un des avantages clés de la loi Pinel à Bordeaux est la demande en logements locatifs. Elle est nettement supérieure à l’offre.

On note une progression des résidences secondaires dans la région Aquitaine.

L’accès social à la propriété.

La ville de Bordeaux s’est positionnée sur les logements sociaux. A l’initiative du « Passeport 1er logement », Bordeaux accorde des aides financières pour l’investissement en accession modéré. Cela se traduit par la mise en place de logements aidés en vente ou location.

Le logement représente dorénavant 10% de l’enveloppe d’investissement bordelaise, soit 6 millions d’euros annuel.


Où s’installer à Bordeaux ?

Huit quartiers composent la ville de Bordeaux : Grand Parc – Paul Doumer, Victor Hugo – St Augustin, Bordeaux maritime, le Centre-ville, St Michel – Nansouty – St Genès, Caudéran et la Bastide.

Des secteurs restent plus demandés que d’autres. On y trouve St Pierre, devenu très attractif depuis sa rénovation ; le Triangle d’Or qui représente le cœur historique de Bordeaux ; Caudéran, ce quartier accueille 650 nouveaux bordelais par an ; les Chartrons et St Genès.

Suite à des transformations, de nombreux quartiers offrent une meilleure qualité de vie à leurs résidents :

  • Bacalan : depuis une dizaine d’année, il connait une forte augmentation de son nombre de logements. La ligne du tramway et le nouveau pont Bacalan-Bastide ont permis ce développement rapide.
  • Cœur de Bastide : sur une surface de 30 hectares, les anciennes marques industrielles du quartier laissent leurs places à divers logements, équipements publics et  commerces.
  • Brazza : le pont Bacalan-Bastide a désenclavé le quartier, ainsi plus de 5 000 logements sont en construction sur cette zone de 120 hectares.
  • Le Nord : vers la zone de Bavezies on voit le développement de programmes immobiliers ainsi que des bureaux.
  • Ginko : le premier quartier écologique de la ville de Bordeaux se situe vers les bords du lac. La fin des travaux est prévue en 2017 et il pourra accueillir 6 000 bordelais.
  • Bordeaux s’est lancé dans le projet Euratlantique : la construction de logements, bureaux, d’hôtels et de commerces sur une surface d’environ 740 hectares. Le projet est prévu pour s’étendre sur 20 ans mais les premiers logements (3 700) doivent être livrés en 2015.

 


Les projets d’urbanisme à Bordeaux, un catalyseur pour la Loi Pinel

Bordeaux a la volonté de rester dynamique, attractive et de conserver ses bordelais. Ainsi d’ici 2030 elle prévoit la construction de 60 000 logements pour faire face à la multitude de nouveaux arrivants.

Ces projets doivent urbaniser les zones entre la rive droite du lac et la gare.

  • La gare de St Jean accueille dès 2016 une ligne directe Bordeaux – Paris.
  • Des ponts supplémentaires sont en construction pour désenclaver certaines zones telles que Bègles ou Floirac.
  • Un stade est en construction. Il abritera les rencontres de l’Euro 2016. Sa livraison est prévue pour 2015 et se situe vers le lac.

Bordeaux souhaite re-dynamiser le vieux Bordeaux par des constructions en adéquation avec le patrimoine existant. De plus, le centre historique a bénéficié d’opérations d’aménagement : on compte maintenant 2 400 logements rénovés.


Le rayonnement de Bordeaux

> Une population nombreuse.

Bordeaux est la 9ème métropole française, capitale de l’Aquitaine, préfecture de la Gironde. En plus  de cette notoriété administrative, Bordeaux est la capitale mondiale des vins et spiritueux : le chiffre d’affaire de ce secteur se monte à 14,5 milliards d’euros.

La ville de Bordeaux compte 240 000 habitants. Elle est le centre d’une agglomération de 26 communes urbaines représentant 725 000 habitants, qui croît d’années en années.

> Un bassin d’emploi dynamique.

Bordeaux se positionne sur le développement de nouvelles activités pour lutter contre les différentes conjonctures économiques. Le bassin d’emploi de Bordeaux représente 68 000 entreprises et plus de 400 000 salariées.

  • 87% des emplois du bassin servent les secteurs des services.
  • 9%  des emplois sont dans l’industrie. Les activités industrielles du bassin sont très spécifiques et concernent principalement l’aéronautique et l’espace.
  • Le tourisme est aussi une des activités importantes de la région. De nombreux touristes viennent pour visiter la région et en apprendre plus sur la tradition du vin.

> Une ville où il fait bon vivre.

Bordeaux entretient des relations internationales grâce à la cinquantaine de consulats présents dans la ville mais aussi grâce aux échanges culturels et économiques qu’elle entretient avec ses villes jumelles.

La ville s’affaire aussi à regrouper les bordelais intra-muros des bordelais extra-muros afin de créer une entité bordelaise propre et spécifique.


Les transports à Bordeaux

Un réseau urbain efficace :

  • Tramway : Il a été construit en 2003, les trois lignes relient les différents pôles de l’agglomération bordelaise. De nombreux quartiers ont ainsi été désenclavés et le centre-ville a vu sa circulation réduite.
  • Bus : les bordelais bénéficient de 65 lignes de bus dont 13 lignes à niveau élevés de services.
  • Vélo : des vélos sont en libre-service autour de la ville.
  • Navettes fluviales : depuis 2013, la ville met à disposition de bordelais des navettes fluviales.

La ville bénéficie aussi d’un réseau de transport international. Ce réseau est indispensable pour l’exportation de ses produits. On y trouve :

  • Un aéroport : environ 20 compagnies aériennes desservent l’aéroport de Bordeaux – Mérignac.
  • Des autoroutes : l’A10 (Paris et l’ouest), l’A62 (vers Toulouse), l’A63 (Bayonne et Espagne) et l’A89 (Clermont-Ferrand et Lyon).
  • Gare SNCF de St Jean : 9 millions de voyageurs par an transitent dans la gare.  Bordeaux est à seulement 3 heures de train de Paris.
  • Le projet Grand Projet Sud-Ouest prévoit le passage d’une ligne TGV en direction de l’Espagne et de Toulouse dès 2021.
  • Un port : Bordeaux est le 6ème port de France, des bateaux de commerce et de tourismes y accostent grâce à ses 6 terminaux.

 


L’éducation supérieure

Les formations d’enseignement supérieur sont très diverses à Bordeaux : il y a 4 universités, 17 grandes écoles et 2 IUT. Ces formations rassemblent plus de 81 000 étudiants et environ 5 000 enseignants chercheurs.

Les étudiants  comptent pour 10% de la communauté bordelaise.


L’environnement

Bordeaux est entourée de vignobles, proche de l’océan Atlantique et des Landes. Ces caractéristiques font de Bordeaux une ville agréable au cadre de vie diversifié.

Le projet de renouveau urbain de Bordeaux vise à mettre en avant l’environnement bordelais ainsi que la qualité de vie de la ville. On note que 40% de la ville est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. En plus de ses nombreux aménagements pour réduire la circulation dans Bordeaux, la ville développe des parcs dans le Sud.

Comme mentionné plus tôt, la construction de l’écoquartier de Bordeaux se accentue la volonté d’embellissement et de développement vert de la ville.


Caractéristiques de la Loi Pinel à Bordeaux

Bordeaux (33000) fait partie de la zone loi Pinel B1. La population bordelaise augmente d’année en année. Pour concilier ces nouveaux arrivants et l’offre en logement, on construit plusieurs programmes immobiliers loi Pinel Bordeaux.

En tant que ville de la zone B1, la loi Pinel Bordeaux doit répondre à une demande accrue en logement locatif. Cette demande doit compléter l’offre. Les programmes immobiliers loi Pinel Bordeaux proposent différents appartements dans les différents quartiers de la ville.

On investit dans la loi Pinel Bordeaux  pour :

  • L’attractivité de la ville convainc les acheteurs et permet la location discontinue des logements.
  • L’autorisation de louer à des descendants et ascendants est un argument supplémentaire. Les enfants peuvent anticiper la retraite des parents ou les parents peuvent loger leurs enfants dans le cadre de leurs études.

A l’échéance de votre investissement loi Pinel Bordeaux, vous avez différentes options faces à vous. Vous pouvez vendre votre bien et bénéficier d’une plus-value. Vous pouvez continuer de louer le logement et percevoir des revenus fonciers. Vous pouvez habiter le logement ou vous en servir de résidence secondaire.

La réduction d’impôt en loi Pinel Bordeaux (33000) est de :

  • 12% pour une location de 6 ans.
  • 18% pour une location de 9 ans.
  • 21% pour une location de 12 ans.

Plafonds de loyer en loi Pinel Bordeaux

Bordeaux étant en zone loi Pinel B1, le loyer maximum que peut demander le propriétaire à son locataire est de 10,00€ / m².

En moyenne, le prix au mètre carré d’un appartement loué à Bordeaux est de 13,05 € par mètre carré et celui d’une maison est de 11,92€ par mètre carré. La loi Pinel est un avantage dans l’agglomération bordelaise.


Trouvez votre logement Loi Pinel Bordeaux

programmes-loi-pinel-bordeaux

Loi-pinel-bordeaux

Contactez-nous