Oui c’est possible ; dans ce cas-là, chaque indivisaire bénéficie d’une réduction d’impôt en fonction du capital qu’il a investi.

On peut prendre comme exemple un couple marié sous la séparation des biens.